Ensemble pour le Québec: la confiance

Telle la brise du nord amenant avec elle le souffle frais, le souffle revivifiant du nord, un vent nouveau souffle sur la colline parlementaire de la ville de Québec. Ce souffle, aussi fort que le courant du fleuve, aussi rafraîchissant que l’ombre des châteaux de pierre et aussi sécurisant que le souffle d’une mère, a repoussé au loin les vieilles reliques poussiéreuses du passé. En chassant l’air vicié qui s’était installé dans l’Assemblée nationale, en emportant au loin les toiles d’araignées qui venaient recouvrir et ternir les lustres de la plus prestigieuse institution démocratique du territoire, le vent bleu qui souffle maintenant sur la colline parlementaire amène avec raison de nombreux espoirs. C’est avec la rupture de ces chaînes, confinant la prouesse bleue au rang de spectateur impuissant face au travail de démolition qu’avait amorcé le précédent gouvernement, que le Québec et la population québécoise peuvent enfin se considérer entre de bonnes mains.

Après 2 jours atroces ou toutes les valeurs qui caractérisent parfaitement la société québécoise ont été mises à mal, ou les citoyens québécois ont probablement pu constater l’erreur de leur choix, les Québécois peuvent maintenant pousser un profond soupir de soulagement. Pour la première fois en une période interminable de temps, chaque Québécois et chaque Québécoise pourra enfin se sentir pleinement représenté par le gouvernement du Québec. Alors que le parti rouge ne pensait qu’à satisfaire son électorat en le gavant de mesures qui n’allaient en gros que convenir aux puissants, aux propriétaires, aux patrons et à ceux et celles qui ont perdu foi en un État qui peut favoriser efficacement la redistribution de la richesse, notre chef, notre leader Maxime Pelletier offre ce qui n’a pas encore été offert aux Québécois: un projet de société.

La confiance, l’intégrité, la justice, l’équité. Ce sont les quatre piliers, selon mon interprétation, de la vision audacieuse de notre premier ministre. Ces quatre piliers forment une assise solide à la création d’un modèle d’État qui saura être prospère, peu importe que ce soit pour nous, pour nos enfants ou nos petits-enfants. La vision englobant de notre gouvernement, qui voit l’État et la société civile en son ensemble complexe, nous permets de comprendre que ce n’est pas en tranchant toutes les mailles d’un coup que nous réussirons à restaurer l’intégrité et à redonner son lustre à l’état.

En ce sens, je comparerais l’État québécois à une armoire à couture, dans laquelle des fils précieux et chers se sont répandus et emmêlés. On a deux solutions qui s’offrent à nous, soit on coupe les fils, qu’on sacrifie une valeur pour régler le problème maintenant, quitte à tout casser. L’approche que notre caucus prône qui est l’alternative, certes pas la plus attrayante à court terme mais certainement la plus payante à long terme.

Pour terminer, je ne peux que m’extasier devant le changement qui s’amorce. Je vois en l’accession du parti bleu au pouvoir une nouvelle opportunité pour le Québec de reprendre un second souffle. Pour favoriser le maintient des acquis et pour éventuellement cheminer vers le statut très enviable de nation phare en matière de justice, d’intégrité et d’équité au niveau mondial. Je rêve du jour ou les nations se tourneront vers nous pour nous prendre en exemple et pour ajuster leurs politiques avec les nôtres à titre de modèle, nous n’avons jamais été aussi près de ce but qu’avec l’élection de notre premier ministre. Réjouissons-nous, car les jours des Bleus sont porteurs d’espoirs et de réjouissances.

Allez les Bleus, allez les Bleus, allez les Bleus, allez les Bleus!!!

Francis Beaudry

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s